Nicole Dufournaud

Site personnel de Nicole Dufournaud

Outils pour utilisateurs

Outils du site


start

Page Personnelle de Nicole Dufournaud

Ma bio résumée

Docteure de l'EHESS en histoire moderne, membre associée du Centre de Recherches Historiques CRH et chercheuse associée dans les groupes de recherche du LaDéHiS et Histoire du Genre, je suis spécialisée dans l’étude de la place des femmes au XVIe siècle. Ma thèse porte sur les “Rôles et pouvoirs des femmes au XVIe siècle dans la France de l'Ouest”.

Mes axes de recherche en histoire concernent les XVIe et XVIIe siècles ; actuellement mes études portent particulièrement sur :

  • le travail des femmes, et particulièrement dans le négoce
  • le rôle des femmes dans la parenté et leurs réseaux
  • les discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes,
  • les femmes en armes,
  • la construction juridique des catégories de genre.

Mes analyses reposent sur des méthodes informatiques. Depuis 1982, je travaille avec des outils informatiques avancés : au Centre mondial informatique et ressource humaine, j'ai acquis une véritable culture informatique, puis, à partir de 1996, une compétence numérique en encodage des textes avec la TEI (Text encoding initiative). Depuis le début des années 2000, je travaille dans la navigation et l'exploration des données à partir de transcriptions exhaustives et de tables de dépouillement. Les réseaux sociaux et de parenté sont des outils qui aident à rendre visibles les femmes de l'Ancien Régime.

Ces compétences m’amènent régulièrement à conseiller des institutions et des groupes de chercheurs dans la gestion de projets numériques.

Mes actualités

Novembre 2022

  • “Édition numérique et valorisation du livre de compte de la reine Marguerite de Navarre rédigé par son secrétaire Jehan Frotté”, intervention avec Philippe Gambette (LIGM), Toshinori Uetani (CESR), Anne-Laure Allain (CESR) lors de l'AG de BVH à Tours le 25 novembre 2022

Octobre-novembre 2022

  • Cycle de trois conférences à l'université A. Rodin à Meudon sur “La place des femmes sous l'Ancien régime” voir ici : le 18 octobre 2022 : “Les rôles politiques des princesses au XVIe siècle : Marguerite d'Angoulême et Marguerite de Valois, reines de Navarre, deux souveraines au pouvoir” ; le 15 novembre 2022 : “Les femmes combattantes : de l'image de Jeanne d'Arc à la réalité historique des femmes en armes” ; le 28 novembre 2022 : “'Les femmes ont toujours travaillé !' : du devoir féodal au travail salarié des femmes en Bretagne aux XVIe et XVIIe siècles”

Octobre 2022

  • Le 16 octobre 2022 : Pister Alexis, Dufournaud Nicole, Cristofoli Pascal, Prieur Christophe et Fekete Jean-Daniel, « From Historical Documents To Social Network Visualization: Potential Pitfalls and Network Modeling », VIS4DH 2022 - 7th Workshop on Visualization for the Digital Humanities, Oklahoma City.

Septembre 2022

  • “De la pauvre enfermée à l’intendante de l’hôpital général : le rôle des femmes du Sanitat dans la construction de la fabrique du travail industriel dans la ville de Nantes” intervention le 3 septembre 2022 dans le colloque Cité des dames (Moyen Âge-XVIIIe siècle) à l'université de Varsovie

Juin-Juillet 2022

  • “Identifier, représenter, penser les réseaux urbains de l’humanisme autour de Marguerite de Valois : l’exemple du voyage des Flandres (1577)” intervention le 30 juin 2022 avec Caroline Trotot et Philippe Gambette dans le colloque Femmes dans les réseaux urbains de l'urbanisme du 29 juin au 1er juillet 2022 à la Médiathèque de Bordeaux dont le programme est ici

Le 12 Mai 2022

  • Avec Axel Le Roy et Martin Vailly, “Le corpus de Savoirs : sélection, structuration, valorisation” : intervention dans la Table Ronde Des Lieux de savoir à Savoirs : des instruments pour l’histoire et l’anthropologie des savoirs du colloque Savoirs les 12 et 13 mai 2022

Février 2022

  • Publication de mon chapitre « Les réseaux de parenté et de service de Marguerite d’Angoulême. Une bonne mestresse à la cour de France » dans Stéphan GEONGET, Anne BOUTET, Louise DAUBIGNY et Marie-Bénédicte LE HIR (eds.), Le réseau de Marguerite de Navarre, Genève, Librairie Droz (coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance n° 182 »), 2022, p. 39‑72.

Le 21 octobre 2021

  • “Comment rendre visible le rôle économique des femmes sous l'Ancien Régime ? Étude méthodologique” intervention dans le séminaire Genre et Société Le réseau, une source de pouvoir pour les femmes ? organisé par Elodie Conti, Sarah Rouvière et Claire Saunier-Le Foll (Master Matilda, LARHRA, Université Lumière Lyon 2)

Le 8 octobre 2021

  • “Femmes au travail et femmes négociantes dans les villes et ports d’Europe moderne (XVIe et XVIIe siècles)” : intervention dans la table ronde “Loin du fourneau et des aiguilles : les espaces du travail des femmes” aux Rendez-vous de Blois, carte blanche à l'Association Mnémosyne.

Du 1er septembre 2021 au 31 octobre 2023

  • CDD à l'Université Gustave Eiffel dans le cadre du projet “Cité des dames, créatrices dans la cité” en tant qu'ingénieure de recherche en humanités numériques sous la responsabilité de Caroline Trotot (LISAA) et Philippe Gambette (LIGM)

De juin 2020 à mai 2022

  • Membre du Comité de pilotage du projet Savoirs

2019 - 2025

  • Membre associée au Centre de Recherches Historiques de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales

2019 - 2022

  • Participation au projet HistorIA financé par l'Institut DATAIA porté par Christophe Prieur de Telecom ParisTech, et Jean-Daniel Fekete de INRIA-AVIZ, avec Pascal Cristofoli de l'EHESS-LaDeHiS, Dana Diminescu de Telecom ParisTech, Zacarias Moutoukias du Lied-Université Paris Diderot, et Alexis Pister de INRIA-AVIZ.

Mes compétences

Animation de la Recherche :

  • Depuis juin 2020, j'ai intégré le comité de pilotage du projet Savoirs.
  • Depuis 2013, je participe aux réunions plénières de l'ANR KINSources sur les réseaux de parenté : voir le site Kinsources et aux ateliers Puck, un logiciel pour l'analyse de données généalogiques : voir le site https://www.kintip.net
  • Docteure en histoire moderne de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales - EHESS - à Paris, je participais aux séminaires de l'Axe Genre de l'Ecole animés par Magali Della Sudda, Laura Lee Downs et Alessandro Stella et en étais co-organisatrice entre octobre 2010 et juin 2011. Depuis février 2012, l'Axe Genre renaît sous la forme d'un Atelier Genre, devenue la Transversale Genre en 2013 avec Elizabeth Claire, puis en 2016 le groupe Histoire du genre dirigée par Sylvie Steinberg.
  • Je suis adhérente depuis 2005 de l'association Mnemosyne.
  • Depuis 2002, je suis adhérente de la Société Internationale pour l'Etude des Femmes de l'Ancien Régime - SIEFAR et membre de son Conseil d'Administration entre juin 2007 et juin 2012 : j'en ai été la trésorière pendant deux ans et j'étais engagée dans ses activités scientifiques comme l'organisation de colloques, la codirection d'édition des actes de colloque et dans l'élaboration de son Dictionnaire des femmes de l'ancienne France.

Humanités numériques :

  • Depuis 1996, j'ai acquis une compétence en encodage des textes suivant les recommandations de TEI, Text Encoding Initiative, qui est un standard. J’ai exploité cette expérimentation dans le cadre de mon mémoire de maîtrise en vue d’allier le dépouillement historique traditionnel des textes manuscrits à des moyens d’aide à l’analyse des structures du discours. J’ai utilisé cette méthodologie pour mon DEA. Dans le cadre de ma thèse, j'ai amélioré le processus de l'analyse des sources historiques grâce à l'encodage TEI : une annexe méthodologique fait partie intégrante de mon mémoire. Le codage préconisé par la TEI autorise des traitements et des indexations automatiques. Ces travaux ont fait l’objet de publications françaises et internationales en collaboration avec Jean-Daniel Fekete, directeur de recherche du projet Aviz de l'Institut national de recherche en informatique et automatique - INRIA.
  • Depuis 2001, je travaille sur les réseaux et particulièrement les généalogies, graphes qui indiquent les relations familiales. Dans le cadre de mes travaux universitaires, j'ai été amenée à dresser des généalogies nécessaires pour comprendre les relations entre les protagonistes ainsi identifiés. Ces réseaux sont établis à partir de mes sources transcrites et parfois complétées par des ouvrages. Ils forment un corpus de travail que j'ai mis à la disposition des internautes (voir ma thèse en ligne). Entre autres, avec Robert Descimon et Elie Haddad, nous avons aidé à l'élaboration d'un outil “GeneaQuilts” (lire l'article sur HAL http://hal-ecp.archives-ouvertes.fr/docs/00/53/29/39/PDF/geneaquilt.pdf)
  • Dans le cadre associatif, j'utilise mes compétences. Entre 2009 et juin 2012, j'ai été en charge du domaine siefar.org. J'ai finalisé le projet du passage du site de la Siefar vers un CMS : SPIP. En 2010, j'ai dirigé la rénovation du dictionnaire de la Siefar et son passage de SPIP vers le logiciel MediaWiki sur le site de la Siefar : j'ai mis en ligne la troisième version du dictionnaire de la Siefar sur le logiciel MediaWiki après 5 mois de travail collaboratif. J'étais co-responsable de la publication du dictionnaire français de la Siefar sur SIEFAR.

Enseignement/formation : Enseignante en Master Pro au CESR entre 2004 et 2015, j'ai également formé tout public en XML/TEI dans des sessions du SUFCO de l'Université de Tours ainsi que ponctuellement dans d'autres établissements comme à l'ENSSIB ou chez Mediadix.

Paléographie : ma thèse traite des rôles et les pouvoirs des femmes au XVIe siècle dans la France de l'Ouest. Mille sources manuscrites inédites de la Renaissance (de 1480 à 1640) sont transcrites exhaustivement.

Pour plus d'informations

C V

Travaux universitaires

Bibliothèque

start.txt · Dernière modification: 2022/11/24 01:34 par nicole